Le mal d'un homme est le bien d'un autre


Vous osez entrer dans mon repère? Je dois avouer que vous semblez très brave, toi et ton chien. Ces misérables ont dû te payer très cher pour te motiver à prendre de si grands risques et venir aussi loin pour me retrouver. Et même qu'en guise de politesse, je vais me présenter. Je me nomme Zack Darkanor et je suis ce que vous les humains appelez : un hybride. Mon apparence t'en dit probablement long sur moi. Dans tes yeux, je lis avec facilité la question qui brûle tes lèvres d'un feu insupportable. Et je te réponds sans aucune honte que je suis la personne que tu recherches : l'assassin qui a froidement pris la vie votre cher maire ainsi que celle de beaucoup d'autres hommes dans le passé. C'est moi, la chose qui possède la réputation de tuer sans rancune, celui qui n’offre qu'un regard plein de haine avant de porter le coup fatal. Celui, tant détesté, mais surtout craint de tes semblables. Et sache que j'ai savouré chacun de leurs assassinats, que je ne possède ni regret, ni sympathie pour la mort des tiens. Seulement une éternelle satisfaction.

Inutile de sortir vos armes, vous ne pouvez rien contre moi. À moins que vous désiriez mourir. À ce que je vois, vous êtes intelligent, toi et ton chien. J'ai beaucoup entendu parler de vous. Vous jouez beaucoup les héros à vouloir agir pour le bien-être des gens. Mais le bien et le mal, qu'est ce que c'est? Une simple invention des mortels pour justifier certaines de leurs actions. Vous me demandez : pourquoi j'ai tué tous ces gens? Pourquoi tant de haine pour les vôtres? Alors, je vais tout vous expliquer. Ceux que j'ai assassinés étaient probablement vus comme généreux, bons et courageux. Prétendant vouloir l'ordre et la sécurité... Ceci n’explique pas pourquoi ils ont décidé de nous chasser. De s'attaquer à nous, alors que depuis des centaines d'années, nous vivions en paix, sans vous causer le moindre mal. Votre maire ne vous a sans doute pas révélé les horribles traitements qu'il a fait subir à mes semblables. Du sort qu'il leur a réservé, alors que nous tâchions de rester discrets et pacifiques. Ils nous voyaient comme une menace uniquement car ils savaient que nous sommes beaucoup plus forts que les humains. Incapables d'accepter nos différences et notre supériorité, ils voulaient nous éliminer, sans réellement chercher à nous comprendre

Alors, nommez-moi les véritables mauvais de cette histoire. C'est ce que vous vous demandez, je le lis dans vos regards horrifiés. Vos convictions en sont ébranlées et votre vision de la situation se retrouve maintenant confuse. Laissez-moi vous poser ceci: qui est le vrai monstre dans tout cela? Celui qui veut arrêter le massacre de ses semblables ou celui qui désire se protéger d'une incertaine menace? Quoi, aucune réponse? Tu espères que mes paroles ne soient que mensonges non? Cela rendrait les choses beaucoup plus simples n'est-ce pas, jeune homme? Mais au fond de toi, tu as su lire la sincérité dans mes paroles et mes émotions. Je sens de l'empathie en toi et pour cette raison, je vous épargnerai, toi et ton chien. Malgré toute ma haine envers les tiens, j'ai espoirs que certains d'entre vous possèdent encore une âme assez éveillée. Capable de réaliser que nous ne sommes pas plus mauvais que vous, les humains. Je souhaite que mon récit vous fasse réfléchir. Et n'essayez pas de me pourchasser. Dès que je disparaîtrai de votre champ de vision, il vous sera impossible de me retrouver. Allez, adieu jeune duo, j’espère vous avoir ouvert l'esprit. Et toi jeune homme, je ne peux que penser que tu te sois juré de revoir ta notion du bien et du mal.





Retour en haut de la page