Il ne faut pas réveiller le chat qui dort


C'était l'été, Tofer se sentait beaucoup mieux et profitait du beau temps au maximum. On ne pouvait pas en dire autant de Beetho. Craignant la chaleur, son nouveau meilleur ami était désormais le ventilateur. En termes de travail, ils recevaient régulièrement des demandes et le jeune duo ne pouvait pas s'ennuyer. Ils commençaient à être connus même hors de la région. Tofer ressentit une grande joie quand il reçut une lettre originaire du royaume voisin, réclamant ses services. Beetho ne fut guère aussi enchanté : l'endroit se trouvait au sud, donc à un lieu encore plus dominé par la chaleur. Le jeune homme lui, se sentait impatient de s’y rendre. Non seulement parce qu'il rêvait de connaître sa future mission, mais aussi, car il allait revoir petit frère, Joey, qui vivait là bas. À son arrivé sur place, il eut droit à de belles retrouvailles avec son frangin, qui passa des heures à raconter toute ses mésaventures malchanceuses et inimaginables à Tofer. Beetho, qui détestait cet endroit et maudissait le soleil, devint tellement parano qu'il connaissait chaque coin d'ombre à l'heure près et mémorisa la météo pour les 10 prochains jours.

La nuit tombée, le village fut plongé dans l'insomnie par de terrifiants miaulements originaires de la forêt. Au matin, Tofer ne fut pas étonné d'apprendre que sa mission concernait ces bruits inquiétants. Le maire lui expliqua que ces miaulements venaient du Rakinosaure. Un féroce animal qui s'attaquait à toute âme qui s’aventurait dans les bois. Il lui parla ensuite que beaucoup d'habitants déménageaient par peur de cette bête et qu'il fallait chasser ce monstre au plus vite. Tofer souriait avec détermination tandis que Beetho frémissait à en perdre son poil. Joey décida de se joindre au duo, prétendant que son aide était indispensable. Le soir même, le trio marchait vers le boisé, équipé d'armes et de lampes de poche. Arrivés en face de la forêt, ils furent arrêtés par sœur Honorine, une religieuse. La jeune fille leur bloquait le passage et reprochait de déranger une créature de Dieu inoffensive. Prétendant que le Rakinosaure était une espèce en voie de disparition et qu'il ne fallait pas la chasser. Ils écoutèrent poliment son discours, mais dès qu'elle eut terminé, les trois la contournèrent et reprirent leur route. Le trio s'enfonça dans l'obscurité de la forêt, pendant qu’Honorine les menaçait qu'ils iraient en enfer.

Tofer avait en tête de prendre l'animal par surprise. Mais ce fut un horrible échec. Joey trébuchait sur toutes les racines sur leur chemin et Beetho poussait un cri à chaque fois qu'il entendait un bruit. Le Rakinosaure les repéra si facilement qu’il ne perdit pas de temps. Il bondit sur eux et les attaqua de puissants coups de patte qui les projeta à quelque mètre. Beetho, pris de panique, s’enfuie sans crier gare. Joey, qui voulait jouer les héros, fonça sur l'animal, mais il se fit aussitôt éjecter contre un arbre, qui ensuite tomba sur lui. Le Rakinosaure regarda la scène et poussa un léger miaulement moqueur. Tofer vit que la situation dégénérait, alors il décida d'oublier sa fierté et s'en alla à toute vitesse et ramassa son frère au passage. La bête ne les pourchassa pas. De retour au village, les trois se firent crier dessus par le maire, mais sœur Honorine lui coupa la parole et expliqua à tout le monde que le Rakinosaure était inoffensif. Qu'il défendrait seulement son territoire. À contrecœur, le chef du village décida de suivre les conseils de la religieuse. Le temps passait et au grand étonnement de tous, l’animal ne causa plus aucun problème. Tofer lui, suite à cette nuit mouvementée, s'est juré de ne plus jamais provoquer quelque chose qui n'avait pas causé de tort.





Retour en haut de la page